• La réponse est dans l’Évangile selon saint Matthieu au verset 29 du chapitre 11 (traduction de la Bible de Jérusalem)...

    « Mettez-vous à mon école car je suis doux et humble de cœur » : une phrase qui dit tout...


    "Se mettre à l'école" ne signifie pas "venir à l'école" comme le fait un écolier, mais "vivre selon"... "s'inspirer de"... "prendre exemple sur"... le Christ...

    C'est l'intuition et la volonté des EPJ : créer les conditions permettant aux enfants et aux jeunes de vivre  l'expérience du message de joie et d'amour fraternel du Christ !

    Et de constater qu'en 7 jours, on peut faire tellement pour "donner vie à la vie" !

    A l'EPJ donc, ni enseignement, catéchèse ou cours : les temps de partage en frat font écho au quotidien des enfants et jeunes dans l'année et le prêtre les sollicite très souvent durant les homélies.

    Enfin, les activités sont conçues pour laisser une grande place à la participation et à l'expression des enfants et des jeunes.



  • Évêques et EPJ


  • <Télécharger la charte >


    <Les piliers d'une EPJ >


  • 1e EPJ en 1983...
    3 EPJ en 1993...
    12 EPJ en 2003...
    20 EPJ en 2013...

    Au total, 1 millier de jeunes chaque été et 300 à 400 adultes...



    2 dates :

    x février 2000 : rédaction de la charge des EPJ par les 6 EPJ (Angers, le Puy-en-Velay, Lyon, Nantes, Strasbourg et Troyes). Des principes fondamentaux et un cadre de fonctionnement des EPJ sont identifiés,

    x octobre 2002 : création de l'association LECEP (pour "Liaison Et Coordination des Ecoles de Prière") par les 13 EPJ . La mission de cette association est de veiller au respect de la charte et d'animer le réseau des EPJ.


    En marge de l'Assemblée Générale annuelle de l'association LECEP organisée en octobre, 2 délégués de chaque EPJ sont conviés à une rencontre nationale.
    Au menu : partages d'expériences, échanges d'outils pédagogiques, réflexions en équipes, temps de prière...




  • Les Écoles de prière pour jeunes  (EPJ) sont nées en 1983 au Puy-en-Velay (Haute-Loire).

    Elles sont issues des Écoles de prière d’adultes, qui avaient lieu dans différentes villes de France dans les années 1980-1990.


    Voici leur histoire...

    L’intuition appartient au père Jacques Tournayre, vicaire épiscopal du diocèse du Puy-en-Velay. Il avait, avec des laïcs, bénéficié de l’École de prière pour adultes. Soucieux de la croissance spirituelle des couples et des familles, il envisagea et proposa de mettre en place une équipe, formée de prêtres et de laïcs, qui accueillerait les enfants pour permettre à des parents isolés, à des couples, de vivre une École de prière.

    Au lieu de proposer une simple garderie ou colonie de vacances, l’équipe du Puy choisit de faire vivre aux enfants et aux jeunes une École de prière sur les mêmes bases que celle dédiée aux adultes, selon une pédagogie adaptée à leur âge.


    Nous étions en 1983 : la première EPJ vit le jour...

    Son équipe d'animation était composée d'adultes résidant dans d'autres diocèses de France. Rentrés chez eux, ils firent connaître la démarche et lancèrent à leur tour une EPJ avec d'autres laïcs...

    Cette École de prière s’ouvrit à tous les enfants du diocèse, puis essaima par contagion. Voilà la liste des années de création des Écoles de prière (certains diocèses organisent plusieurs séjours chaque année) :

    • 1983 Le-Puy-en-Velay; 1988 Troyes; 1992 Angers; 1994 Strasbourg; 1996 Lyon; 1997 Nantes, La Hongrie; 1999 Quimper

    • 2000 Rennes; 2001 Vannes; 2002 Moulins, Orléans & Saint-Brieuc; 2004 Marseille; 2005 Nanterre; 2008 Madagascar; 2010 Blois & Viviers
    • 2011 Pontoise; 2012 Autun & Mende; 2014 Clermont; 2015 Belley-Ars, Chartres & Nevers